Publications "l'Ami d'Angkor"

L'Ami d'Angkor N° 12-13 - Supplément Novembre 2003

TEMPLE DE PREAH VIHEAR : "Le Saint monastère".

Contribution des Amis d'Angkor à l'inscription du temple de PREAH VIHEAR sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Avant d'aborder plus en détail l'un des futurs projets de l'association à savoir sa participation au dossier d'inscription sur la liste du patrimoine mondial du temple  de Preah Vihear, il convient de faire un point sur la situation au Cambodge et plus particulièrement à Angkor [...]

L'Ami d'Angkor N° 12-13 - Novembre 2003

LE PHNOM BAKHENG.

Les historiens font commencer la période angkorienne de l'empire Khmer avec le règne de Jayavarman II. (790 environ - 830 à peu près), qui après avoir libéré son pays de la tutelle étrangère, sera consacré au plan religieux et politique en 802 sur le Phnom Kulên comme Cakravartin c'est à dire Souverain Universel dans la tradition indienne [...]

L'Ami d'Angkor N° 11 - Décembre 2001

La Danse khmère est classée patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco.

"La danse classique khmère fait partie du patrimoine artistique du Cambodge et, à ce iitre, doit être :
o défendue
o préservée
o connue
o respectée
o mise en lumière.
Ainsi, les siècles n'ont pas effacé cet art qui unit la chorégraphie, la musiqte instrumentale et chantée, la récitation, le langage gestuel, la tradition dramatique et la littérature, la technique des parures, des fards, des masques. C'est une des plus vivantes et plus belles expressions de la civilisation khmère" Solange Thierry [...]

L'Ami d'Angkor N° 10 - Septembre 2001

Colloque: Préservation du patrimoine du Cambodge - Les Amis d'Angkor/Unesco.

"Les villages à l'ombre des temples"
Si Angkor évoque en premier lieu un site archéologique fabuleux émaillé de temples d'une époque révolue, une de ses  particularités est d'être un site vivant. En effet, toute une vie rurale et religieuse s'organise dans et autour des temples. Une vingtaine de villages et pagodes, pour certains anciens, sont installés sur le site. Pas toujours visibles des grands et petits circuits touristiques, ils regroupent une population d'environ 22 000 personnes [...]

L'Ami d'Angkor N° 7-8-9 - Janvier 2001

Appel pour le Phnom Bakheng.

Lors de la réunion de travail de l'association des Amis d'Angkor du 9 octobre 2000, le projet de prise en charge d'études et de travaux de restauration d'un monument du site d'Angkor a longuement été abordé.

Le choix du Phnom Bakheng est envisagé. Pour approfondir les études préliminaires, nous faisons appel à tous ceux qui liront cet article et qui ont des informations de toutes sortes concernant ce monument et son environnement immédiat.
Qu'ils veuillent bien adresser à l'association les renseignements suivants :
- Leurs coordonnées, le domaine de leurs compétences, la nature de leurs liens avec le site d'Angkor en général et ce monument en particulier,
- Les documents qu'ils détiennent ou dont ils ont eu connaissance : rapports, articles de revues, extraits de livres, plans, coupes, élévations, photos, etc.
- Leur connaissance de personnes, membres ou non de l'AAA ou d'organisations, à qui nous adresser, pour avis et informations concemant ce monument,
- Leur éventuelle dlsponibilité pour participer à des réunions de travail à Paris, prendre en charge des études et, éventuellement, des missions sur le site, et  préciser dans quel domaine,
- Nous faire toutes suggestions qu'ils jugeraient utiles pour ce projet à l'étude.

Nous les en remercions.
Merci d'écrire à Association des Amis d'Angkor - Musée Guimet, 6 Place d'léna, 75116 PARIS.

 

Michel Bancon

L'Ami d'Angkor N° 6 - Mars 2000

Colloque du 27 novembre 1999 : "Préservation du patrimoine du Cambodge".

L'Association des Amis d'Angkor a été créée à un moment où le Cambodge commençait à sortir d'une longue période de troubles et tentait de retrouver un peu de légitimité internationale.
Elle a accompagné les efforts d'un pays, dont une grande partie de la population avait été décimée.
Elle a mené des actions de revitalisation de la mémoire et de l'histoire de la culture khmère autour de son symbole le plus brillant à savoir les monuments d'Angkor.
Elle a mobilisé, sensibilisé, informé le public français par une série de manifestations, conférences, expositions, publications, colloques.
ElLe a soutenu les actions de formation des acteurs cambodgiens du renouveau culturel, associations khmères, enseignants et étudiants des facultés d'archéologie et d'architecture [...]

 

Jean-Marie Charpentier - Président

L'Ami d'Angkor N° 5 - Juillet 1999

Colloque de l'Association des Arnis d'Angkor : "Préservation du Patrimoine du Cambodge"
Organisé sous les auspices de l'UNESCO et du Ministère de la Culture et de la Communication,
avec le concours de l'Association Française des Amis de l'Orient.

Dans notre précédent éditorial, nous vous annoncions l'organisation de notre prochain colloque. Il aura pour thème la Préservation du patrimoine au Cambodge et se tiendra à l'UNESCO le 27 novembre 1999 (cf. encadré). Certains parmi vous sont familiarisés avec le site d'Angkor. D'autres rêvent d'y aller. Mais quel que soit le degré de connaissance que l'on puisse avoir des monuments, c'est ce qui frappe d'abord le regard, à Angkor comme ailleurs, que l'on retient : une ruine, un fragment de fresque, une lézarde, une tour qui se desse au ciel, un pan de mur écroulé, ou plus grave encore, une entaille toute fraîche, une tête manquante...

Colloque de l'Association des Amis d'Angkor
Nous vous demandons de réserver dès maintenant le: Samedi 27 novembre 1999
Le colloque se tiendra de 9 h à 17 h, salle 2, à l'Unesco, 7 Place de Fontenoy, Paris 7è.
Renseignement et inscriptions (Tarif 100 F; adhérent AAA: 60 F, chèques à l'ordre de
l'Association des Amis d'Angkor) : Association des Amis d'Angkor, Musée Guimet, 6
place d'Iéna. 75116 Paris 

L'Ami d'Angkor N° 4 - Février 199

Notre association et notre bulletin ont été honorés par Sa majesté le Roi Norodom Sihanouk qui a bien voulu nous adresser la lettre ci-contre.

Forte de ce soutien, notre action doit se renforcer pour la Sauvegarde d'Angkor, en effet nos correspondants nous alertent des pillages commis récemment à Bantheay Chmar.
Notre assemblée générale s'est tenue le 25 novembre 1998, dans les salons de l'EFEO où nous avons été accueillis par Jean Drege administrateur provisoire de l'École après le décès de Denys Lombard. Ce fut l'occasion de rappeler tout ce qui avait été réalisé au cours de l'année: ce bulletin par lequel nous vous avons tenus régulièrement informés de nos manifestations, les conférences de l'Unesco, la mission de René Dumont à Phnom Penh pour une série de cours à la Faculté d'Architecture et d'Archéologie, la réédition du livre de Louis Delaporte qui malgré quelques problèmes va être enfin achevée en avril prochain, une coédition avec l'Unesco de cartes postales à partir des dessins de Lucien Fournereau, la création d'un poste de correspondant à Phnom Penh qui est animé par Catherine Theron, responsable des actions promotionnelles à l'Hôtel Cambodiana.
Nous avons accueilli cinq nouveaux conseillers: Michel Bancon ingénieur spécialiste des monuments historiques, Gilbert Glaize qui fit partie du Conseil dès les débuts de l'association, Pierre Bernard Hallet spécialiste en communication, Marie Martin ethnologue auteur de nombreux ouvrages sur Le Cambodge, Jacques Theron qui fut longtemps planteur au Cambodge [...]

L'Ami d'Angkor N° 3 - Octobre 1998

Hommage à Yves Malécot

Le président Malécot n'est plus. Il est décédé le 15 juin de cette année, resté presque jusqu'au bout à la tête de notre association qu'il avait créée il y a maintenant 10 années. A cette époque, le Président de la République n'a pas encore proposé la réunion d'une Conférence internationale, et nous sommes encore loin des accords de Paris. C'est dire qu'on ne parle pas beaucoup du Cambodge. Ce n'est plus vraiment la guerre, les différentes composantes politiques commencent à se rencontrer, mais ce n'est pas encore la paix. En France, un groupe de personnalités s'émeuvent cependant de la situation là-bas, s'inquiètent pour un peuple, une culture qu'ils vénèrent, et pour le joyau de cette culture : les temples d'Angkor [...]

L'Ami d'Angkot N° 2 - Juin 1998

Pillage à Angkor.

Trois années après la première édition de son ouvrage 100 objets disparus. Pillage à Angkor, le Conseil international des musées (ICOM), avec l'Ecole Française d'Extrême-Orient (EFEO), en collaboration avec l'UNESCO et d'autres donateurs, a publié une nouvelle édition de cet ouvrage à l'occasion de la grande exposition d'Angkor et dix siècles d'art khmer". Le but de cette publicatron est de présenter par des photos et des descriptions, les objets volés dans les dépôts de la Conservation d'Angkor, que l'on peut considérer comme le plus important musée d'art khmer dans le monde, et de mobiliser toutes les énergies pour le retour de ces pièces et la sauvegarde du site d'Angkor [...]

L'Ami d'Angkor N° 1 - Mars 1998

 Nouvelles du site.

A la fin de l'année 1995, nous avons mis en place sur le site d'Angkor un programme de recherche purement archéologique dont les objectifs étaient de produire un savoir nouveau et cohérent sur la question de la ville angkorienne. Nouveau parcequ'il s'intéresse non seulement au monument mais aussi et surtout à la forme et à la formation d'un territoire, celui de la cité khmère resté jusqu'ici relativement ignoré. Cohérent parce qu'il regroupe dans une même unité scientifiquement indissociable, l'étude de la ville, celle du palais royal, élément fondateur et celle du matériel céramique dont la méconnaissance actuelle dans un contexte stratigraphique constitue un véritable handicap [...]

 

Jacques Gaucher,
direcleur des fouilles archéologiques à Angkor